Saint Jean de Rostov (3 sept. / 16 sept.)

Saint Jean le chevelu (de Rostov) est un saint, un bienheureux de Rostov, un fol-en-Christ, peut-être originaire d’Allemagne. Il est vénéré dans l’Église orthodoxe comme un saint thaumaturge, sa mémoire est commémorée (selon le calendrier julien) : le 3 septembre, le 12 novembre et le 23 mai (la synaxe des saints de Rostov).

Les informations sur la vie de Jean sont maigres ; on ne sait pas comment et quand il est arrivé à Rostov. Il vivait dans la maison du prêtre de l’église de Tous les Saints, donnant des conseils spirituels aux citoyens, y compris au saint Irénarque de Rostov.
Il est mort à Rostov le 3 septembre 1581.

Il a reçu son surnom de “miséricordieux” en raison des guérisons qui, selon les croyants, se produisaient grâce à ses reliques, ainsi qu’en mémoire de saint Jean le Miséricordieux, patriarche d’Alexandrie, dont le saint de Rostov portait le nom.

Les reliques du saint se trouvent à Rostov dans l’église en l’honneur de l’icône Tolga de la Mère de Dieu, et à côté de la châsse se trouvent un psautier et une croix en cyprès, qui ont appartenu au saint.

Tropaire :

Tu as vécu dans la ville comme dans un désert, dans l’humilité et la pureté, dans le labeur et les exploits et avec beaucoup de patience, bienheureux Père Jean. Pour avoir pris la croix du Christ, l’avoir suivi, et être resté jour et nuit dans les prières et les psaumes en latin pour le salut du monde entier et de la race chrétienne, tu as été traduit dans l’indicible Lumière. Maintenant, les croyants viennent sur ton tombeau prier le Seigneur, la Mère de Dieu et le Précurseur, et reçoivent la guérison par tes prières. Priez toujours pour nous, père béni Jean, pour le salut de nos âmes.

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir TIKHON sur Tipeee.