Imaginez ce qu’offre l’Orthodoxie..

Il n’y a rien de plus émouvant que de voir un petit enfant aller se confesser auprès d’un prêtre.

Il y prend l’habitude de se responsabiliser, d’admettre ses erreurs, de se remettre en question. C’est le véritable socle de son éducation chrétienne. C’est un des creusets de la Foi.

Il n’y a rien de plus émouvant de voir le prêtre qui, du haut de son expérience, doit guider cette âme encore mal affermie, et se penchant avec douceur vers l’enfant, réussit à l’apaiser.

Je souris avec malice à chaque fois que je vois un enfant se hisser sur ses petits pieds pour embrasser une icône. Je tremble un peu quand j’en vois déposer des cierges et manipuler le feu .. mais qu’ils aiment ça !

J’aime voir ces petites filles déjà têtes couvertes pour s’initier avec gravité à la présence de Dieu.

Dieu se réjouit de voir l’enfant grandir sous son aile, de le voir se presser aux Saints Dons. Dieu aime tous les grands enfants que nous sommes, lorsque nous arrivons démunis devant sa grandeur, et prêt à se confondre en regrets, et en silences gênés.

J’aime nos larmes.

Dieu aime lorsque nous lui montrons vraiment qui nous sommes.

Des enfants.

Tikhon

Source : (“Le mot de l’Eglise”, 1915, N°11)

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir TIKHON sur Tipeee.