Imaginez ce qu’offre l’Orthodoxie..

Couler des cloches et dorer les dômes des temples, c’est bien, mais c’est encore loin de l’Amour.

Construire des églises et des monastères, c’est encore mieux, et ce n’est pas loin de l’Amour.

Réconforter les enfants, les personnes âgées, les malades et les prisonniers, est très proche du véritable Amour.

Aider toute sa vie au moins une personne qui souffre, voilà le véritable amour.

Moine Siméon de l’Athos

Source : (“Le mot de l’Eglise”, 1915, N°11)

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir TIKHON sur Tipeee.