Dieu n’est pas un juge qui punit..

La conviction que Dieu n’est pas un juge qui punit, mais un docteur toujours aimant et sage, toujours prêt à aider en réponse à la repentance, procure au chrétien fermeté et réconfort dans les circonstances les plus difficiles de la vie, dans les échecs moraux les plus difficiles.
Une telle foi soulage le chrétien de la déception, du sentiment d’abandon, de la nostalgie, du désespoir et du suicide, ceci dans les moments difficiles de la vie. Le croyant comprend que de la même façon qu’un médecin qui, en fonction de la maladie, recommande une cure à un patient et en envoie d’autres se faire opérer en urgence, toutes les choses déplaisantes qui lui arrivent ne sont «pas en vain, ni par hasard», mais il s’agit d’une conséquence naturelle de sa condition spirituelle.

Extrait de l’ouvrage ‘Bog (Dieu)” d’Alexey Ilyich Osipov