Découverte des reliques de Saint Serge de Radonège (5 juillet/18 juillet)

Nous célébrons aujourd’hui les reliques de saint Serge de Radonège, le saint patron de notre église et de toute la Russie. Que signifie cette fête ? Pourquoi les reliques ont-elles été cachées ?

Nous connaissons tous la vie du Vénérable et semblons connaître tous ses mouvements. Mais nous passons probablement à côté de beaucoup de choses derrière ces mots familiers. Saint Serge a vécu une vie digne et nous avons l’impression qu’il était saint depuis toujours et qu’il est apparu dans ce monde déjà saint. Mais si l’on regarde de plus près la vie de Serge, on peut voir qu’il a vécu comme un homme ordinaire, avec ses erreurs et ses péchés;

mais comme un chrétien devrait le faire, il a perçu ses péchés, ses imperfections, et a jaugé sa vie à l’aune du Christ ! Il a vu ses péchés et ses imperfections, et a confronté sa vie au Christ, mais n’a pas rejeté ses propres péchés sur ses voisins, ni blâmé les intrigues du malin, mais a cherché à les réparer, par le travail, la prière et l’amour du prochain. Il est caractéristique des gens de tenter les justes par une vénération excessive, et il en fut de même pour saint Serge.

Et il ne voulait pas croire à sa sainteté et à son infaillibilité, même s’il voyait réellement la Lumière du Thabor et que, par la prière, il était “un interlocuteur des anges”. Ayant achevé son voyage terrestre et pleuré par ses disciples (et tout le peuple de l’orthodoxie), le moine Serge fut enterré dans le monastère qu’il avait créé. Mais les voies du Seigneur sont impénétrables et, lors d’un raid tatar, le monastère fut détruit et la tombe du saint perdue. Le chagrin était indescriptible ! L’higoumène Serge avait abandonné ses enfants !

Cependant, d’autres voix ignobles ont commencé à circuler, affirmant qu’il est clair que Serge avait déplu à Dieu, et que le fruit de sa vie s’était transformé en cendres. Cependant, les frères et toutes les personnes concernées ont commencé à restaurer le monastère avec une vigueur renouvelée ! Et surtout, ils ont continué à vivre et à travailler selon les préceptes de leur premier maître. Et leur travail ne fut pas sans récompense – au cours de la reconstruction on retrouva la tombe et les reliques du Saint. La tombe avait été inondée par les eaux du printemps, et lorsque les cordes glissèrent de la tombe inondée, un jeune moine sauta dans le trou et, avec son corps, empêcha le cercueil d’être à nouveau submergé. C’est ainsi que les reliques du grand saint furent retrouvées. Serge était à nouveau avec toute la Russie orthodoxe ! Maintenant, plus personne ne doute de sa sainteté !

Aujourd’hui, nous devons tous nous souvenir des préceptes de saint Serge, vivre selon le Christ, confesser nos péchés et nos erreurs et, surtout, les corriger ! Réparez-les avec du travail et de l’amour pour vos voisins ! Et alors le Seigneur ne nous abandonnera ni dans cette vie ni dans le siècle à venir !

Toujours et pour toujours et à jamais ! Amen !

(Auteur : Pavel Karpov).

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir TIKHON sur Tipeee.